Comment bien lasurer le bois ?

Lasure Bois

Vous souhaitez lasurer un bois dans les règles de l’art, aussi, il est important de bien suivre les étapes afin de procéder au mieux.

Vous devez dans un premier temps bien préparer le bois avant l’application de la lasure (plus d’infos sur adkalis). Vous devez contrôler au préalable que le bois révèle un bon état : fissures, absence de trous, … Si nécessaire, vous aurez à reboucher la pâte à bois et ensuite laisser sécher le temps indiqué.

Il faut aussi préparer le bois brut ou neuf, aussi, vous aurez à :

  • Poncer le bois à l’aide d’un grain moyen type 80. Vous pouvez utiliser une cale de ponçage ou une ponceuse électrique.
  • Brosser toute la surface afin d’éliminer les poussières du bois.
  • Laver ensuite le bois avec de l’eau et il faut le laisser sécher.

Afin de préparer un bois lasuré au préalable, il faut :

  • Poncer toute la surface à l’aide d’un grain fin type 180.
  • Frotter le bois si traces de l’ancienne lasure, à l’aide d’une brosse et d’une lessive type Saint Marc.
  • Dépoussiérer et ensuite rincer le bois à l’eau.
  • Laisser le bois sécher

Pour préparer un bois peint ou vernis, vous aurez à décaper le bois afin d’éliminer l’ancienne finition. Une astuce à connaître est d’employer un éclaircissant spécial pour bois, notamment, dans le cas de bois tâchés.

L’application de la lasure sur le bois doit être effectuée après que le bois ait été préparé. Vous aurez à mélanger la lasure directement dans le pot. Elle doit révéler un aspect bien uniforme, vous pourrez aussi passer cette application.

Si vous désirez lasurer un bois dur par exemple le châtaigner ou le chêne, il faudra diluer la lasure avec une quantité de 10 % de white-spirit (ou solvant) ou d’eau (dite aqueuse) pour révéler une imprégnation réussie.

La première couche appliquée est épaisse. Vous pourrez réaliser un essai sur une petite partie du bois. Aussi, vous aurez la possibilité de revoir la teinte si besoin, et ajouter des colorants.

De plus, pour appliquer la première couche de lasure, vous prendrez un pinceau large comme un spalter dans le sens du bois. La première couche sera épaisse, à laisser sécher 24 heures au minimum. Si vous devez lasurer de grandes surfaces, il est possible d’employer un rouleau. La deuxième couche de lasure est à appliquer après avoir attendu 24 heures. Poncez un peu la surface à l’aide d’un grain type 150 afin de garantir la bonne adhésion de la seconde couche de lasure. Puis, n’oubliez pas de bien dépoussiérer, vous pourrez appliquer une lasure dans le sens du bois et laissez sécher à nouveau 24 heures.

La dernière couche est à appliquer pour garantir une protection optimale, essentiellement si le bois est jeune. Vous laisserez sécher pendant 48 heures.

La fréquence de renouvellement est évaluée à 2 ou 3 ans. Ce renouvellement est à effectuer en fonction de l’exposition aux intempéries, de l’usure visible et du type de bois.

Quelles températures pour lasurer ?

Vous devez par exemple lasurer une porte à l’extérieur, le produit ne peut être appliqué lors d’une température extérieure trop élevée ou, à l’inverse, de température trop inférieure, en dessous de 5°C. En cas de neige ou de pluie, évitez de lasurer.

Pour peindre à bonne température, le conseil à suivre est de peindre à une température située entre 10 et 20 degrés. Sous les 10°C, la peinture tend à sécher plus lentement et, sous les 5 degrés, la peinture à base d’eau ne pourra pas sécher. Aussi, évitez de peindre lors des températures trop froides.

Comment bien choisir sa lasure ?

Pour sélectionner la lasure qu’il vous faut, il faut savoir que la lasure, représentant une finition transparente microporeuse, protège de manière durable les bois contre les intempéries et les UV. De plus, une lasure ne peut s’écailler pas, elle est usée par farinage et peut s’entretenir très facilement.

Il existe divers types de lasures, à souligner un produit conçu tout spécialement pour les bois neufs avant l’application d’une autre finition.

Vous pourrez aussi faire le choix entre des modèles de lasures différentes, selon l’exposition aux UV et aux intempéries.

Il existe par exemple, la lasure avec une protection active pour décorer et protéger tous les bois extérieurs, comme les portes, barrières, charpentes, …

A noter également la lasure à protection élevée et la lasure protection forte. En plus, vous pourrez aussi vous procurer une lasure avec une protection totale, il s’agit d’une lasure professionnelle avec écran total concernant les expositions extrêmes aux intempéries et aux UV.

Ces peintures sont destinées aux façades de chalets.